Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: AGE OF EMPIRES II : The Age of Kings

Stratégie
Editeur : Microsoft / Ensemble Studios

Date de sortie : 1999

Genre : Stratégie

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : Mac Playstation 2

Après le célèbre jeu évènement : Age of Empires, Microsoft réédite son hit mais transpose l'action quelques siècles plus tard. C'est à l'époque des rois que vous aurez à batailler. L'époque des châteaux fort, de Jeanne d'Arc et des sièges de longue durée.

Le jeu se compose de 5 campagnes dont une d'apprentissage. Vous pourrez tour à tour incarner William Wallace, Jeanne d'Arc, Saladin, Genghis Khan, et Barberousse. Bien sûr, il n' y a pas que les campagnes solo. Le jeu comporte aussi le célèbre mode "partie standard". Là où il y a innovation, c'est les nombreux modes qui le composent. Maintenant, vous pouvez jouer une partie en régicide, en forteresse, en carte aléatoire, etc.

Donc, ce nouveau jeu fait varier les plaisirs avec des dizaines de possiblités de jeu. Dans ces types de parties, vous pouvez choisir de diriger une des 13 civilisations disponibles.

Ce nouvel opus de la série mythique innove par les nouveaux bâtiments disponibles. Ainsi, vous pouvez maintenant construire des châteaux. Ces châteaux sont d'énormes structures qui lancent des dizaines de flèches à l'approche d'un ennemi. De plus, ce château est extrêmement difficile à détruire. En plus, il peut produire de nombreuses unités. Parmi ces unités, une est particulièrement célèbre puisque c'est le trébuchet.

Ce trébuchet est une arme de siège puissante, qui lance de lourds boulets de pierre de très loin. Mais il est, comme de nombreuses armes de sièges, incapable de tirer de près. La vraie innovation ce trouve dans le fait que pour pouvoir l'utiliser, il faut le monter. Cependant, pour le déplacer, il faut le démonter. Et donc, si vous pouvez réduire une base en cendres de loin, il ne sera pas rare de voir vos ennemis rushés vos trébuchets avec de la cavalerie et, les réduire en miettes.

Le château possède aussi la capacité de produire une unité qui est propre à chaque civilisation. Chaque civilisation possède donc un point fort qui lui est propre. Les francs peuvent tirer de loin avec leurs trébuchets mais ils ne peuvent pas avoir de bons archers. De même, les britanniques ont des archers hors-pair, mais leur cavalerie laisse vraiment à désirer.

Comme l'époque est différente, on trouve de nombreuses nouvelles unités. Bien sûr, comme les châteaux prolifèrent, de nouvelles armes de sièges apparaissent. Les béliers sont quasi-invulnérables aux flèches mais quelque coup d'épée les détruiront. Il y'a aussi de nouveaux bateaux : les galères, les navires incendiaires, les navires de démolition...

Bref, vous pouvez avoir accès à tout un arsenal de choix.

Quand je jouais à Age of Empires premier du nom, rien ne m'énervait plus que d'avoir des villageois bloqués par des fermes ou des maisons. Il semble que les développeurs du jeu ont entendu mes prières puisque maintenant les unités peuvent se déplacer à travers de nombreux batiments et notamment les fermes qui sont devenus de simples champs. De plus, vous pouvez aussi capturer des moutons, les déplacer a votre gré, les tuer pour entreposer de la nourriture.

Le jeu devient donc plus crédible.

Ce sentiment est encore accentué par la possiblité que de nombreuses unités puissent se réfugier dans les tours, les châteaux, ou forums. Et, si des ennemis s'approchent, les unités en caserne tireront sur les ennemis à raison de une flèche par unité. Donc si vous avez 10 villageois dans une forteresse, celle-ci tira près de 20 flèches par salve.

Le forum peut maintenant sonner un alerte. Si vous la déclenchez, tous les villageois aux alentours abandonneront leur travail, et se mettront à l'abri dans la tour, le château, ou dans le forum le plus proche.
C'est donc véritablement un sentiment de crédiblité que l'on ressent face au jeu.

On ne peut qu'apprécier les villageois qui sèment les fermes au lieu de les construire au marteau, les flèches qui restent plantées dans le sol et les bruitages qui nous plongent dans le moyen-âge.

En plus, vous pouvez enfin construire des portes qui s'ouvrent pour laisser passer vos unités puis se ferment, verrouillant du même coup la muraille.

Une autre grande nouveauté se trouve dans L'IA des unités militaires. Maintenant, lorsque vous sélectionnez un groupe d'unités, celui-ci se met automatiquement en formation. Vous pouvez choisir le type de formation. En ligne, en carré, espacé ou en deux groupes pour encercler l'ennemi. Vous pouvez aussi leur donner des ordres tels que : patrouiller, suivre cette unité, protéger cette unité, etc.

De plus, vous pouvez choisir leur niveau d'agressivité. Soit, ils sont en mode "Attaque", et alors ils traqueront sans fin une unité le tout, en rompant leur formation, soit vous les mettez en mode "Défense" où ils poursuivront leurs ennemis sur quelques mètres puis reviendront sur leur première position. C'est donc une véritable modularité et un vrai plaisir de jouer.

Comme toujours, le jeu possède ses cinématiques très belles, on regrette cependant qu'il n'y en ait pas pendant les campagnes. Le jeu semble vraiment avoir une crédibilité importante puisqu'une encyclopédie sur les civilisations, héros et armes du Moyen-Âge y a été intégrée. Vous pouvez aussi créer vos propres cartes, scénarios, et campagnes avec l'éditeur du jeu, qui brille toujours par sa simplicité d'utilisation.

Le mode multijoueur est absolument identique au mode partie standard si ce n'est que vous jouez contre des humains. Naturellement, vous pouvez jouer sur internet ou en réseau local. Vous pouvez également enregistrer des parties pour les reprendre plus tard.

Bref ce jeu est décidément à la hauteur de ses ancêtres.

Nombreux modes de jeu
13 civilisations
Maturité au regard du premier opus
Intelligence artificielle
Mode multijoueur
C'est tellement bon qu'on en reveut !

Par Zelgolhal



Note :

Un jeu au nom qui rime avec RTS et est un indispensable du genre.




 
     Série

Ages of Empires


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 4.83
Votes: 6


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.06 Secondes