Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: THE SECRET OF MONKEY ISLAND

Aventure
Editeur : LucasFilm Games

Date de sortie : 1990

Genre : Aventure

Plateforme de test : Ms dos

Autres plateformes : Amiga Apple 2 Atari fmTOWNS Mega CD
The Secret of Monkey Island

Bienvenue dans le premier volet d'une superbe saga... Vous jouez le rôle de Guybrush Threepwood, jeune homme naïf qui, en plein XVIe siècle, vient de débarquer sur l'île de Mélée, quelque part dans les Caraïbes. Notre héros a atterri sur cette île avec l'intention de réaliser son ambition la plus chère : devenir un pirate redoutable et assoiffé de sang. Vous comprendrez vite que son envie ne correspond pas du tout à son personnage, mais qu'importe, essayons tout de même, histoire de voir ou celà nous mène...

Lors de l'introduction, Guybrush rencontre le guetteur de l'île et lui dit qu'il veut devenir pirate, celui-ci lui répond alors qu'il doit s'adresser au Conseil des Pirates, situé au Scumm Bar. Allons donc boire un coup au Scumm Bar !

Autour du Scumm Bar

Après avoir descendu la colline et traversé le ponton qui suit la première maison, vous tombez nez à nez avec le Scumm Bar. C'est un bar pirate (on ne vous le décrira donc pas...) au fond duquel siège le Conseil des Pirates avec lequel vous liez conversation. C'est là que les 3 chefs vous explique que pour devenir pirate, il faut réussir les 3 épreuves : maîtriser l'usage de l'épée, apprendre l'art du vol et faire la chasse au trésor. Ce que Guybrsuh ne sait pas, c'est que si le conseil a besoin de pirates, c'est parce qu'ils disparaissent tous à cause du pirate fantôme LeChuck...

Le village de Mêlée

Pour vous aider dans votre quête, vous rencontrerez le gouverneur de l'île, Elaine Marley, dont vous tomber fou amoureux. Je ne vous raconte pas plus l'histoire afin de vous laisser la découvrir, j'ajoute juste que vous vous batterez en duel à l'épée (le principe est un combat d'insultes auxquelles il faut bien répondre pour marquer une touche), partirez à la recherche d'un trésor, naviguerez, affronterez les cannibales et découvrirez le secret de l'île aux singes (Monkey Island)...

Les personnages

Le jeu se décompose en 4 parties (aisément distinctes grâce à un écran les précédant) qui se déroulent de jour comme de nuit...

1 Les trois épreuves

2 Le voyage

3 Dans les profondeurs de l'île aux singes

4 Guybrush s'énerve !

... et sur les 2 îles avec différents personnages.

L'île de Mêlée

L'île aux Singes

Durant ces parties, les actions à effectuer et le scénario s'enchaînent très bien (même si certaines actions sont un peu tordues, celà va de paire avec le burlesque du jeu). On avance en étant plongé dans une véritable aventure avec ses personnages très marquants et son humour omniprésent. Vous croiserez beaucoup de personnages, qui ont en général chacun leur importance, peu de choses sont là par hasard car tous les éléments s'imbriquent parfaitement, si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a une blague au bout...

Le village des indigènes

Après Zak Mac Kracken & The Alien Mindbenders et Indiana Jones & The Last Crusade, LucasFilm Games (futur LucasArts) résidive en utilisant la recette déjà réussie des jeux basés sur le moteur SCUMM (Script Creation Utility for Maniac Mansion) et le système du "Point & Click". Cependant, différentes versions sortiront de The Secret of Monkey Island que l'on peut grossièrement classées en 2 catégories :

les "versions plus textuelles" (sans images dans l'inventaire) sur disquettes et avec des codes de protection :

Atari ST
(16 couleurs)
musique de base

PC EGA
(16 couleurs)
musique adlib

Amiga
(32 couleurs)
musique plus aboutie

PC VGA
(256 couleurs)
musique adlib et midi

les "versions plus graphiques" (avec images dans l'inventaire) avec une plage audio sur CDRom et sans codes de protection :

Sega Mega-CD
(32 couleurs)
musique qualité CD

PC CD & FMTowns
(256 couleurs)
musique qualité CD

Toutes les versions n'ont pas été traduites en français. Ce fut le cas sur Macintosh dont le jeu ne sortira qu'en anglais, avec une version hybride sur disquette mais avec l'inventaire en image comme dans les versions cdrom. On observe des différences très importantes dans la qualité des graphismes selon les versions, celà étant logique du fait des capacités très variables des différentes plateformes supportées. De plus les supports cdrom correspondent à une version "deluxe" du jeu réédité spécialement en 1991 et 1992.

L'île aux singes

Au niveau musique et son, selon les versions, les possibilités et la qualité varient complètement. Ce qui est sûr, c'est que la composition de Michael Z. Land est grandiose. Pour vous faire une idée, vous pouvez écouter la musique d'introduction (version midi).

Une histoire pleine de fantômes... et de têtes !

Face à une telle réussite, ce titre donnera naissance à une véritable série composée de 4 volets. On retrouvera avec plaisir la plupart des personnages dans les épisodes suivants, ainsi que les "plus" qui ont contribué à transformer cette saga en mythe (on parle souvent d'interface de jeu "à la Monkey Island") : l'humour omniprésent, l'ambiance magique des Caraïbes, les trouvailles comme le combat d'insultes ou la tête de navigateur... Monkey Island 2 : LeChuck's Revenge sortira dans la foulée en 1991, puis The Curse of Monkey Island beaucoup plus tard en 1997 et enfin Escape from Monkey Island en 2000.

Ces 2 derniers sont à mon avis moins bons que les 2 premiers, probablement à cause des évolutions technologiques entre les années 90 et les années 2000 qui effacent un peu la magie du jeu, notamment dans le quatrième épisode passé à la 3D. Les deux premiers épisodes de la série seront retravaillés et passés en "haute définition" avec des voix digitalisées et commercialisées dans des éditions spéciales, plutôt pas mal réussies (surtout le deuxième). S'ensuivront plusieurs chapitres de Tales of Monkey Island, dans un genre un peu différent.

Graphismes (version 256 couleurs)
Musiques (notamment version CD)
Humour
Scénario
Ambiance

Pas de voix digitalisées, même dans la version CD

Par Lancelot

Merci au webmaster du site La Caverne de Guybrush pour une bonne partie des images de ce test.

Test :
Lire le test scanné du magazine

Utilitaires :
Pour lancer le jeu et améliorer les graphismes :



Note :

Ce jeu n'est pas considéré comme abandonware car LucasArts refuse ce principe, même pour des jeux que l'éditeur ne commercialise plus.




 
     Série

Monkey Island


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 2


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.07 Secondes