Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: CLOCK TOWER

Aventure
Editeur : Human entertainment

Date de sortie : 1995

Genre : Aventure

Plateforme de test : Super nes

Autres plateformes : Playstation WonderSwan

Depuis Resident Evil, les survival horror se sont multipliés. Il n’empêche que Resident Evil n’est pas le premier survival horror de l’histoire du jeu vidéo.

Clock Tower est un des premiers et assurément un des meilleurs en la matière. Sorti en 1995, il reste assez peu connu à l’intérieur de nos frontières européennes, et celà pour la bonne raison que Clock Tower se limita à l’archipel nippon (comme de nombreux très bons jeux, inconnus chez nous…).

Vous incarnez Jennifer Simpson, une jeune orpheline adoptée avec trois autres filles par Mr Barrow, qui n’est autre que le riche propriétaire d’un inquiétant manoir situé au beau milieu de la forêt. Vous (Jennifer) et vos trois amies êtes accompagnées par Mlle Mary. Mais lorsque vous arrivez toutes les cinq au manoir, personne n’est là pour vous accueillir. Mlle Mary part donc à la recherche de Mr Barrow. Mais elle ne semble pas revenir… Vous allez donc seule à sa recherche, laissant vos 3 amies discuter dans le salon. Un cri retentit soudain. Alertée, vous revenez au salon pour découvrir que vos 3 amies ont disparues.

Le cauchemar ne fait que commencer… car Jennifer est loin de se douter qu’un personnage mystérieux se balade librement dans le manoir, une énorme paire de cisailles à la main…
La chasse commence, et vous êtes la proie…

Parlons peu, parlons bien, la super nes a vu bien mieux de ce côté là. (Je vous conseille fortement de ne pas jouer en plein écran). Mais malgré cette qualité un peu faible, on ressent très bien la volonté des développeurs de créer une ambiance des plus inquiétantes : couleurs sombres, décors volontairement « sales »… bref Clock Tower risque de vous faire frissonner bien des heures…

Les animations des persos sont assez bien faites et fluides, pas de problème majeur de ce côté-là. On dira que les graphismes sont suffisants.

Dans un tel jeu on se doute que les sons risquent de jouer un grand rôle. Et les développeurs le savent. Aussi a-t-on des bruits de pas classiques, associés aux grincements de portes et à des bruits étranges qui nous rebutent à entrer dans une pièce. Tout ça fait froid dans le dos…Et ce silence ! Quelle horreur. Rares sont les musiques, mais elles interviennent au bon moment pour vous faire sauter de votre fauteuil et vous rapprocher de la crise cardiaque, à la manière d’un bon film d’horreur. Effrayant…on ne s’en remet pas de si tôt.

Formidablement horrible. Ici, pas de flingue ou de fusil à canon scié pour exploser ce que vous voulez. Tout ce que vous avez, ce sont vos jambes, pour courir…

Le jeu se divise en deux phases. La première est la phase d’exploration et de résolution d’énigmes, car rappelons-le votre but est de sortir de ce manoir maudit. Dans cette phase vous avancez la peur au ventre, craignant de voir apparaître à chaque coin de couloir, ou derrière chaque porte le psychopathe aux cisailles. Les énigmes prennent ainsi de l’ampleur car vous hésiterez bien souvent à pénétrer dans une pièce, sans rien pour vous défendre, au cas où… Les énigmes en elles mêmes sont « classiques » : trouver des clefs, des passages secrets, etc… à la manière des Resident Evil ou des Alone in the Dark.

L’autre phase c’est la fuite, lorsque vous entendez le bruit des cisailles et l’affreux rire du psychopathe. Cette phase vous procure des sensations énormes. Après avoir décollé d’un mètre de votre chaise en entendant le rire du tueur vous courez sans savoir où aller, sans même regarder où vous allez. Une seule idée : lui échapper. Vos battements de cœur dépassent très vite la normale et empirent lorsque vous vous retrouvez au bout d’un couloir, essayant d’ouvrir une porte fermée à clef, le bruit des cisailles se rapprochant…

La difficulté est bien dosée et les énigmes demandent parfois un peu de jugeote.
Côté durée de vie, sachez qu’il existe 9 fins pour le jeu, ce qui équivaut à de longues nuits blanches d’angoisse… Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu ! Je décline toute responsabilité en cas de crise cardiaque ou de cauchemars récurrents !

Clock Tower se révèle être un jeu psychologique où la gestion du stress est primordiale. Un jeu à l’ambiance affreusement efficace, d’où il est impossible de décoller. Et là, tout est dit, c’est la peur qui mène le jeu.

Animation
Enigmes
Durée de vie
En anglais
Graphismes

Par SoldatCarbonaro




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 2


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.07 Secondes