Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: WARCRAFT III : Reign of Chaos

Stratégie
Editeur : Blizzard

Date de sortie : 2002

Genre : Stratégie/ Rôle

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : Linux Mac
Warcraft III

"Nous nous sommes battus durant des siècles ignorant les anciennes prophéties. Fous que nous étions. Après des millénaires de banissement ils reviennent n'ayant d'autre but que de détruire toute vie des côtes de Loarderon jusqu'aux lointaines îles des glaces. Oui j'ai eu une vision. J'ai vu venir le retour des démons anciens, j'ai vu les fiers orques enchaînés, j'ai vu le sang des hommes couler en torrent entier, j'ai vu venir le règne du chaos."

Il y eut une époque ou RTS rimait avec Ages of Empires II. Mais ce temps a été balayé par un vent nouveau créé d'anciens dieux du jeu. En effet Blizzard nous en met plein la vue avec ce dernier bébé des gens du froid. Voici venu le temps de Warcraft III : Reign of Chaos, jeu qui, bien que fidèle à la série des Warcraft et de ses systèmes de ressource et de jeu bien particuliers, innove et révolutionne le RTS.


Après une relative période de froid durant laquelle Blizzard ne nous avait plus offert de RTS, ce nouvel opus débarque dans un certain climat de fébrilité et pour cause il a été longtemps attendu.
En effet, Blizzard est une société de développement dont le nom rime avec bon jeu comme celui de Mozart avec la bonne musique.

Mais les fans et les moins fans vont être comblés par ce nouvel opus. L'histoire est dans la continuité des précédents épisodes. Pour ceux qui n'y aurait pas joué, sachez qu'après avoir fuit de sa terre natale poursuivie par la horde, l'alliance humaine a trouvé refuge sur Loarderon. Mais la horde les poursuivit traversant les océans et la guerre passa d'un continent à un autre. Après une guerre sanglante, une fragile paix a été signée entre l'alliance et la horde.


C'est dans ce contexte digne d'une situation moyenne-orientale que débute l'histoire et c'est déjà une grosse surprise de Warcraft III. On est, en effet, enfin en présence d'une histoire construite et non pas à une suite d'évènements bêtement mis bout à bout, prétexte à de gigantesques batailles. Son scénario est riche, plein de rebondissements. On se plait à regarder les trahisons, les rebellions, les vengeances, le tout soit sous la forme de personnages directement "filmés" (comprenez que vos unités parleront et que vous verrez leurs visages s'animer), soit sous la forme de vidéo époustouflante digne des plus magnifiques Lucas.
L'univers construit est riche et sans ambiguité. On est tout simplement engloutis par le jeu et par les personnages qui semblent vivants par leurs réactions "scénaristiques".

Si warcraft III est parfait du point de vu ede l'histoire, c'est aussi grâce justement à ses personnages. Et c'est là une innovation dans le RTS. Le jeu comprend une forte dose de RPG. Vous disposez maintenant de héros qui gagnent de l'expérience en se battant, qui progressent de niveaux en niveaux et disposent ainsi d'un plus large panel de sorts et d'objets. Cette touche ajoute une profondeur inégalée dans un FPS digne des plus grands RPG en donnant un réalisme sans précédents au monde de Warcraft III.

La présence de ces héros joue aussi fortement sur l'organisation stratégique de vos armées. Dorénavant ils seront vos équipiers de chaque assaut et vous utiliserez vos nombreux sorts dans le chaos absolu de vos batailles.

Mais malgré le chaos vous pourrez facilement accéder aux sorts de vos héros tous en gardant le contrôle de votre armée grâce à la judicieuse interface de Warcraft III. Le gameplay et donc préservé et même amélioré. Immaginez, votre armé arrive à la rencontre de celle de votre adversaire. Vous pouvez en un clic séléctionner vos lanceurs de sorts en cliquant sur le visage d'un dans la barre prévue à cet effet. Ensuite il ne vous reste qu'à lancer le sort.
Vous voulez qu'un sort soit automatiquement lancé dès qu'un ennemi se présente. Pas de problème un clic droit sur l'icône et hop on n'y songe plus pendant la mêlée. De même si vous ne voulez pas que tous les lanceurs de sort utilisent leurs sortilège, cliquez une seconde fois et voilà que votre unité est séléctionnée tout en gardant le contrôle de votre armée.

Si le jeu a globalement amélioré son gameplay, et s'est enrichi en profondeur scénaristisque, le côté stratégique n'a pas été oublié.


L'introduction d'une 3D a eu pour effet de rendre les utilisations de terrains encore plus efficaces. Placer vos archers en hauteur les rendra plus efficaces. De plus l'apparition d'un cycle jour/nuit permet de préparer des embuscades dans l'ombre etc... Cette nouvelle mouture graphique rend le jeu en véritable enchantement pour les yeux avec des explosions, des tremblements, des chocs. Bref votre carte graphique sera sollicitée en permanance pour une plus grande immersion dans le jeu.

L'immersion est totale lorsque l'on branche ses enceintes. On est alors emporté par une ambiance sonore totale et envoutante. Les musiques sont parfaites et inquiétantes, les sons des bâtiments, unités et même oiseaux sont parfaits même en français. C'est un régal audiovisuel à utiliser avec du son 5.1 ou avec de vrais enceintes ou au moins un casque tellement le travail fourni est bon.

Blizzard préparait depuis longtemps l'ajout de races aux capacités distinctes dans un RTS et c'est maintenant chose faite. Aux habituelles hordes et alliance humaine s'ajoutent les impitoyables morts vivants et leurs ennemis héréditaires : les elfes de la nuit. Chacune des races n'a jamais présenté de pareilles différences dans les RTS. Les elfes se cachent dans la nuit et use de leur magie. Ils sont insaisissables grâce à leurs anciens (ce sont leurs bâtiments qui sont en fait des anciens arbres) et ne détruisent pas les arbres pour extraire le bois. Les Orcs sont brutaux, détruisent tout et mises tout sur la mêlée sans pitié ni sans regard sur les pertes. Les humains mises sur la technologie et sur leurs protections. Les morts vivants ravagent jusqu'à la terre et se servent de tous les cadavres qu'ils trouvent.


Ces nouvelles races permettent de nouvelles combinaisons lors de jeu en réseau et ainsi ajoutent de l'intérêt stratégique à ce jeu. On se plaira ainsi à jouer les humains et les elfes alliés pour que les elfes s'occupent des escarmouches tandis que les humains fourniront de solides bases arrières. Et ce n'est qu'une des nombreuses possibilités de jeu de Warcraft III qui renouvelle le RTS comme personne avant Dune.

Que dire de plus sinon que la campagne épique est épicée par de nombreux scénarios et nombreuses cartes pour un jeu en solo et par un accès multi-joueurs par Lan ou Battle.net ultra simple.

Enfin un jeu complet, beau, bon et très bien fait tel que Blizzard nous en a donné l'habitude. A posséder avant tout pour les fans du genre, les fans d'autre chose, et toute personne équipée d'un ordinateur relié à du courant.

Scénario et univers riches
Partie RTS et RPG
Interface et jouabilité
Moteur graphique 3D
Ambiance sonore
Jeu réseau local et internet

Dur, dur dur... de trouver des défauts !

Par Zelgolhal




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 4.33
Votes: 6


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.10 Secondes