Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: DONKEY KONG COUNTRY 2 : Diddy's Kong Quest

Action
Editeur : Rareware / Nintendo

Date de sortie : 1995

Genre : Action

Plateforme de test : Super nes

Autres plateformes : Game boy Advance
Donkey Kong Country 2

Vous souvenez vous du premier Donkey Kong ? Vous retrouviez le petit Jumpman, qui deviendra Mario, Daisy, qui deviendra la princesse Peach, et Donkey Kong qui deviendra... Donkey Kong. Ce dernier vous lançait des tonneaux remplis de Roms (Ouh! Le mauvais jeu de mots), de poudre et de petits gâteaux danois enrobés de caramels et de blé complet (mmmmhh, c'est Smacksement bon !), que vous deviez éviter en sautant. Ah c'était le bon vieux temps où l'on jouait avec deux boutons et où on se laissait pousser les cheveux en disant "Peace and Love"... ah non, pas ça... Enfin bon, tout ça pour dire que ce temps là est révolu, et que Donkey et ses potes sont maintenant à l'image des "djeunz" de la cité. Alors laissez-moi vous conter les aventures de la Famille Kong (oh oui, s'il te plaît Père Castor !)...

Un beau jour sans nuages, le méchant pas beau pas gentil qui a une haleine de chacal crevé en état de décomposition avancée, alias Capitaine K. Rool le chef des Kremlings (des sortes de crocodiles), décide de capturer Donkey Kong, le primate musclé en cravate rouge, héros du premier opus. Et, dans un autre éclair de génie il décide de demander en guise de rançon, toute la réserve de bananes de la famille Kong (un crocodile mangeur de bananes, tiens donc...).
Diddy, le djeunz à casquette, et Dixie, la djeunz à couette, voyant que leur copain ne vaut pas une seule de leurs bananes décident d'aller chercher leur balourd de cousin eux même, comme des grands.
Donc, comme vous le voyez, vous incarnerez Diddy et Dixie, et non Donkey Kong (alias DK).

Les graphismes sont proches de ceux du premier volet. Ce dernier avait d'ailleurs de jolis graphismes, mais alors là, ah là là, mes amis ! C'est... arfouighkkdlsmspmz ! Oui, vous avez bien entendu, arfouighkkdlsmspmz ! Je ne trouve pas d'autres mots pour l'exprimer ! C'est aussi ça l'évolution depuis Jumpman ! Plus sérieusement, on pourrait dire que les persos sont représentés en pseudo 3D, et que les décors, sont en une excellente 2D. Et les animations sont assez nombreuses et de très bonne facture.

Le gameplay n'est pas révolutionnaire dans la forme, car vous devrez vous contenter de sauter bêtement là où bon vous semble en tapant sur des ennemis, ce qui, vous l'avouerez (vous avez intérêt) n'a rien de particulièrement excitant. Mais dans le fond, c'est tout autre chose... Les classiques objets à collecter, sont, devinez... eh non, ce ne sont pas des cartes Pokémon mais des bananes, des médailles bananes et des medailles Krem, vous n'avez pas gagné la voiture et le chewing-gum. Mais pour vous consoler, je vais continuer le test (je suis généreux, hein?). En fait, le principal attrait de ce jeu, réside dans les tonneaux. Ah ouais, les tonneaux, tout devient clair, ah ouais... Mais attendez, je n'ai pas encore expliqué (vous aviez peut-être remarqué). Déjà, c'était pour continuer avec le jumpman, vous savez, les tonneaux de smacks, mais maintenant, ils ont une toute autre utilité. En fait il y a plein de catégories : les tonneaux normaux, à soulever et à jeter; les tonneaux kanons, qui se divisent en trois catégories; les tonneaux DK, qui permettent de regagner le perso que vous avez perdu en vous faisant mal, les tonneaux TNT, qui explosent (sans blagues...) et les tonneaux animaux, qui ne pouvait évidemment que vous transformer en animaux.

Le gameplay repose aussi sur eux d'ailleurs. Vous pourrez par exemple contrôler Squitter l'araignée, qui peut tisser des toiles Enguarde l'espadon, qui se déplace comme un poisson dans l'eau, ou Rambi, le rhino qui tire son avantage de sa force de viking. Tiens, et parlons aussi du tonneau DK, et du système de coopération particulièrement bien pensé. Ce système est bien fait car les deux persos se complètent super bien. Par exemple, pour atteindre une plateforme trop en contrebas, vous utiliserez Dixie, et son hélico-couette. Et pour une plateforme trop lointaine, vous prendrez Diddy, et son saut-roulade, ou les deux persos peuvent même se faire la courte-échelle. La maniabilité est excellente, et vos Cheetahs junior répondent "au doigt et à l'oeil" (au fond, cette expression est vraiment bête).

Bien sûr, vous pourrez toujours finir le jeu avec un perso, mais c'est plus facile de le finir avec les deux (l'autre solution est quasiment impossible). Les tonneaux DK sont disséminés un peu partout dans les niveaux, il sera donc aisé de retrouver le défunt personnage (remarquez, qu'une fois clamsés, les singes n'ont ni paradis, ni planète, ils vont direct dans les tonneaux. On sait donc ce qu'il y a après la mort).
Vous devrez parcourir des mondes entiers, du genre galion, parc d'attraction, et déjouer la vingtaine d'espèces d'ennemis par niveaux (ça fait un peu résumé de derrière de boîte, mais bon).
Les niveaux sont d'ailleurs excellement bien pensés, et ils ont souvent une spécialité : tonneaux kanons, animal, murs en épines, etc...

Les musiques sont pas mal, un peu agaçantes à la fin, mais bon. Les bruitages ne sont pas géniaux, très classiques, mais on a échappé aux petit "touïnt" dès que vous sautez, dont la mode a été lancée par un certain petit plombier dont je ne citerai pas le nom.

La durée de vie est plutôt longue, et je vous souhaite bien du courage (quand je disais que j'étais gentil) pour atteindre les 100%, parce que les mondes sont bien durs. Biens pensés, mais durs.

En conclusion, un des meilleurs jeux de plateforme de SuperNes, si ce n'est le meilleur. Tout est parfait, aucun gros reproche à faire. Bravo Rare :-)

Les captures d'écran sont issues de la version SNES ainsi que le test du jeu.

Graphismes et animations
Mode coopératif
Maniabilité
Durée de vie
Difficulté

Par Loïc Cena



 
     Série

Donkey Kong Country


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.09 Secondes