Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: ALONE IN THE DARK

Action/aventure
Editeur : Infogrames

Date de sortie : 1992

Genre : Action/aventure/ Aventure

Plateforme de test : Ms dos

Autres plateformes : 3do Mac Windows
Alone in the Dark

Le peintre Jeremy Hartwood, propriétaire de la fascinante demeure de Derceto, est mort. Après une enquête rapide, la police conclut au suicide. D'après les déclarations de son fidèle majordome, Jeremy semblait fort tourmenté ces derniers mois. Malgré sa santé précaire, il s'épuisait littéralement à lire et à traduire les anciens manuscrits dont regorge la bibliothèque de Derceto. Il semblait guetter quelque chose ou craindre une présence mystérieuse.
Derceto est maintenant abandonnée... mais d'étranges rumeurs circulent, parlant de malédiction et de puissance démoniaque. Au départ, vous ne preniez pas ces dires très au sérieux, les habitants des environs étant très superstitieux. Mais, depuis quelques jours, le doute s'insinue dans votre esprit...

A vous de choisir de vivre l'aventure dans la peau d'Edward Carnby, détective privé, ou d'Emily Hartwood, nièce du défunt Jeremy !

C'est parti !

Emily ou Edward ?

1992... Un peu avant Noël... Infogrames commercialise Alone in the Dark, jeu créé par Frédérick Raynal qui s'apprête à bouleverser l'histoire du jeu vidéo ! Cette révolution vidéoludique s'appuie sur 3 idées novatrices.

Premièrement, le jeu crée un nouveau style, le "survival-horror". Pour la première fois l'univers de H.P. Lovecraft est utilisé dans un jeu vidéo, c'est stressant et en même temps réaliste et irréaliste à souhait. On prend des contextes existants : une vieille maison du XIXème aux Etats-Unis, bien perdue dans la campagne, la nuit tombante, seul et déposé en taxi, sans arme et avec des musiques flippantes. On y ajoute des situations subites, faites de monstres et qui demande une réaction sur le vif, tout en y alliant des temps de découverte de l'intrigue angoissante à travers la lecture d'ouvrages glauques.

Décor réjouissant...

Jeu de perspective

Deuxièmement, Alone in the Dark crée (ou développe) le principe du jeu en partie action et en partie aventure bien avant Tomb Raider et de façon bien plus poussée. Le joueur alterne des phases de recherche et d'utilisation d'objets avec des phases de déplacement et de combat. Alone in the Dark donnera naissance à ce genre que d'autres séries très connues telles que Resident Evil ou Silent Hill reprendront plus sur consoles.

Pour allier efficacement action et aventure, il était nécessaire d'élaborer un système de jeu cohérent et simple. Les techniciens d'Infogrames ont ainsi programmé un menu, accessible par la touche "Entrée", dans lequel on navigue en choisissant d'une part le type d'action que l'on veut effectuer (combattre, ouvrir...) à l'instar des jeux d'aventure, et d'autre part les différents objets auxquels accéder dans l'inventaire. Il est alors intéressant de pouvoir utiliser un objet qui va pouvoir aider au combat (fusil, arc...) ou effectuer une action nécessaire (lire une lettre, allumer une lampe à pétrole...). Ce menu est donc pertinent quelle que soit la phase de jeu. Comme tout jeu d'action qui se respecte, il permet aussi de contrôler le niveau de santé du personnage.

Système de jeu

Troisièmement, le jeu passe à la 3D (3 dimensions pour les novices) et permet donc de repenser l'évolution dans l'espace et la mise en place de caméras. Et ça sur quoi ?! Sur un PC, bête noire de l'époque pour les jeux d'action face aux consoles désormais 16 bits, à l'Amiga et à l'Atari. Le jeu sortira plus tard sur Mac puis sur 3DO. C'est une performance et non des moindres... La transformation de l'espace à travers les angles de vue est totale, vous voyez votre personnage évoluer de derrière, de face, de côté, de dessus... Et pour un des premiers jeux en 3D, c'est pas mal réussi du tout ! Le personnage est simple à manier, répond relativement bien et effectue des gestes crédibles. Les plus puristes diront qu'il y a quelques bugs de déplacements, que les caméras ne sont pas toujours idéalement placées, que certains angles génèrent des graphismes cubiques "à la Picasso".
Je leur répondrai simplement qu'il s'agit d'un titre précurseur, que pour un premier essai c'est pas mal du tout, et de comparer aux graphismes et aux systèmes de jeu de 1992...

Tout débute au grenier

Moi, je prends...

Les graphismes du jeu sont dans un résolution de 320*200 pixels en VGA 256 couleurs. Le résultat est dans la moyenne de l'époque, mais pour un jeu en 2D ; vu qu'il s'agit de 3D, c'est exceptionnel. Il est dur de s'en rendre compte aujourd'hui car la 3D a évolué tellement vite ensuite (7th Guest apparaît en 1993 et bouleverse la qualité graphique) que ça parait très vieillot de nos jours.

Le point le plus fort du jeu est à mon avis les musiques. Elles sont superbes et collent parfaitement à l'ambiance, de plus elles sont de qualité, on ne les oublie pas de sitôt. Les bruitages sont aussi très réussis et contribuent à renforcer le stress grâce à différents bruits qui vont de la porte qui claque au plancher qui grince en passant par des cris d'outre-tombe... La version sortie en 1995 nous gratifie de voix digitalisées en français qui n'étaient pas présentes dans la version d'origine. Elles sont les bienvenues et permettent de rendre plus réaliste le jeu en entendant la voix du héros.

Le scénario est assez intéressant et malgré une certaine linéarité crée une envie de progresser et de découvrir le pourquoi du comment. L'introduction pose juste des jalons et vous découvrirez, au fur et à mesure, à travers des écrits, ce qui s'est passé réellement à Derceto et ce vers quoi vous vous dirigez, seul dans les ténèbres !

Zombi à abattre

Attention au pirate !

Alone in the Dark s'est vu décerné plusieurs prix dont le Tilt d'Or 1992 du meilleur jeu. Son innovation et son système de jeu intelligent en ont fait le pionnier du genre "survival-horror" tout en intégrant une technique nouvelle : le déplacement dans un environnement en 3 dimensions. De plus l'histoire tirée de l'esprit de Lovecraft a permis de construire une trame de scénario et un univers des plus envoutants. Seule sa durée de vie assez courte pénalise un (tout petit) peu la qualité générale. Mais forcément quand c'est tout bon, on en redemande ! A suivre donc dans les autres épisodes de la série très proches dans la réalisation concernant les 2 suivants (1994 & 95) et plus "technique" dans les derniers (2001 et +).

3D
Graphismes
Musiques & voix
Ambiance
Angles de caméra

Par Lancelot

Merci à pour une partie des captures d'origine


Télécharger le jeu sur LTF Abandonware-france
Version : PC CD
Pour utiliser ce téléchargement vous pouvez avoir besoin des utilitaires suivants :




Langue : Français

Informations complémentaires

Sous DOSBox, monter le lecteur CDRom de la sorte : MOUNT D D: -t cdrom -label ALONECD pour que ça fonctionne (si votre lettre de lecteur CDRom est autre que D, remplacer D par sa lettre) Il s'agit d'une image du cd, il est donc nécessaire soit de le graver, soit de monter un lecteur virtuel. Version CDRom de 1995 ajoutant voix digitalisées en français et musiques retravaillées.



Téléchargements :

Vidéo :

ALONE IN THE DARK
Version :
Langue : Francais


Note :

Ce jeu est considéré comme abandonware.




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 2


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.06 Secondes