Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: RAYMAN

Action/aventure
Editeur : Ubi Soft

Date de sortie : 1995

Genre : Action/aventure/ Action

Plateforme de test : Jaguar

Autres plateformes : Game boy Advance Game boy Color Ms dos Playstation Sega Saturn Windows
Rayman

Tout va pour le mieux dans le monde de Rayman. Les gens sont heureux, la nature est à son aise et les oiseaux volent grâce au Grand Protoon qui maintient cet équilibre. Pourtant un grand danger les menace ! L'horrible Mister Dark vole le Grand Protoon, annihile les pouvoirs de la fée Betilla qui tentait de le protéger et déséquilibre du même coup tous les Electoons qui gravitaient autour du Protoon. Ils se retrouvent alors tous propulsés dans la nature aux quatre coins du pays !
Des créatures malveillantes apparaissent avec le déséquilibre du monde et s'emparent des Electoons qu'elles enferment dans des cages. Seul Rayman peut encore toutes les délivrer et récupérer le Grand Protoon des mains de Mister Dark ! Mais y parviendra-t-il ?!

Avant de rentrer dans le jeu en lui-même, commençons par présenter le personnage. Rayman a été créé par Michel Ancel, travaillant chez Ubi Soft, et était une sorte de prototype pour tester des techniques d'animation. Mais face à une création aussi aboutie, il a rapidement paru évident qu'il correspondait exactement à un héros de jeu vidéo très sympathique et plus accessible qu'un Mario moustachu et plus humain qu'un Sonic piquant... Rayman est donc 100% français et fait partie des riches productions de la "french touch" des années 90.
Mais qu'a-t-il donc de novateur et d'intéressant pour avoir remporté un franc succès ?

Titre

Intro

Plusieurs raisons. Rayman possède des mains, des pieds, une tête et un buste mais ni bras, ni jambe, ni cou. Il paraît donc désarticulé, et c'est bien là son point fort ; ceci lui permet d'effectuer des mouvements alambiqués et techniquement son animation est moins exigente car une partie de son corps n'a pas besoin d'être reproduite.
De plus sa chevelure blonde avec sa houpette à la Tintin lui permet de... voler ! Et oui il fait alors l'hélicoptère, ce qui lui permet de se déplacer sur de courtes distances dans les airs. Son poing peut être propulsé à plusieurs mètres en faisant ainsi une arme puissante.
Enfin, Rayman est sympathique. Il est souriant, fait des cabrioles, et son allure ronde est très agile et rapide donc redoutable.

Présentation de niveau

C'est parti !

Le jeu est du type action/aventure avec une dose d'action plus importante et un principe de jeu de plates-formes. Rayman évolue de gauche à droite dans un scrolling horizontal en 2D (2 dimensions). Il devra parcourir 62 niveaux répartis en 6 mondes très variés, ce qui lui confère une durée de vie conséquente.

La Forêt des Songes : Une jungle hostile constituée de marécages et de plantes originales. Rayman devra y affronter des chasseurs, des explorateurs et différentes bestioles. Le boss de fin de niveau est un moustique géant : Moskito

Le Ciel Chromatique : Un univers céleste composée de notes et d'instruments de musique hostiles (symbales, trompettes...). Le boss de fin de niveau est un saxophone dégénéré : Mister Sax

Les Montagnes Bleues : Ici pas de neige et de ski mais des rochers et des créatures de pierre dont le boss : Mister Stone

La Cité des Images : Un monde lié à l'image mais surtout à tous les jeux qui en découlent comme des apparitions inopinées, des mirages... Bref des trucs bizarres comme le boss au rouleau de patisserie nommé Space Mama

Les Caves de Skops : La cave est souvent l'endroit le plus effrayant d'une bâtisse. Rayman y retrouvera des araignées, des rochers et en fin de niveau Skops le scorpion

Le Chateau des Délices : Dans ce décor de sucreries destiné aux gourmands, derrière les clowns et autres personnages se cacheront de redoutables ennemis vous empêchant de mener votre combat ultime contre Mister Dark.

L'hétérogénéité des mondes en fait un jeu riche avec des ennemis très différents et une évolution des capacités du personnage grandissante au fil de sa quête. Dans un premier temps, il ne peut que se déplacer (gauche, droite, sauter et ramper) et doit donc éviter ses ennemis, puis il va récupérer des pouvoirs permanents transmis par la Fée Betilla au fur et à mesure des niveaux : son poing téléscopique pour combattre, la possibilité de s'accrocher sur les plates-formes, voler sur une courte distance grâce à ses cheveux, courir puis s'accrocher aux grapins aériens. Rayman pourra aussi bénéficier de pouvoirs temporaires tels que la graine magique, le super hélicoptère, la luciole ou les elfes volants.

Changement de décor

Dans les airs...

Niveau jouabilité, Rayman tient le haut du pavé. Malgré les déplacements et les pouvoirs multiples, il se dirige très facilement ce qui paraît assez logique étant donné que la cible visée par les concepteurs était les adultes, les jeunes mais aussi les enfants. Ses déplacements ne sont pas trop rapides, bien moins que Sonic par exemple, celà permet de rattraper assez facilement ses coups et de relativement prendre son temps dans ses mouvements.

L'interface du jeu est très simple, on retrouve en haut à gauche un visuel incluant une barre indiquant le niveau de santé et le nombre de vies restantes. Une vie est constituée de 5 boules et chaque choc ou coup porté par un ennemi en fait perdre une. En haut à droite est affiché le nombre de "tings" ramassés, 100 tings donnent une vie supplémentaire ou permettent d'acheter au magicien l'accès aux niveaux bonus. Sinon, le reste de l'écran est consacré à l'évolution du personnage à l'horizontale ou à la verticale.

Nombre de vies

Barre de santé

Nombre de tings ramassés

Côté graphismes, c'est du tout bon ! Et quelque soit la plate-forme... Avec un avantage très certain pour la version Jaguar qui est la plus belle et la moins pixellisée, en effet le jeu a été à l'origine développé sur cette plate-forme bien qu'il soit sorti avant sur les autres pour des raisons commerciales. Les graphismes sont beaux et ils ont bien vieillis, ils sont colorés dans des contrastes assez marqués. On est loin des graphismes très simplistes d'un Mario ou d'un Sonic, là c'est du grand art ! Les sons sont sympas et les musiques le sont encore plus, ce qui confère au jeu une vraie ambiance et une qualité indéniable.

Attention !

Le dernier monde

Rayman est sorti sur beaucoup de plates-formes aux capacités techniques très hétérogènes. Il ressort cependant une jouabilité et un côté fun présents dans les différentes versions qui ont fait le succès de ce personnage. Parmi ces versions, la plus aboutie est certainement la version jaguar, seul le fait qu'elle ne soit qu'en anglais peut poser problème. C'est pourtant la version que je recommanderais sauf pour les francophones purs qui pourront tout aussi bien s'amuser à la version PC.
Rayman a eu des suites qui ont aussi remportées un franc succès, bref ce premier épisode n'était que le prémice d'une réussite beaucoup plus large exempte de réels défauts.

Les captures d'écran sont issues de la version Jaguar.

Le personnage Rayman bien pensé
L'évolution des capacités de Rayman au cours du jeu
Jouabilité
Graphismes
Musiques et sons

Les versions "non Jaguar" plus pixellisées

Par Lancelot

Merci à pour les captures d'origine

Merci à pour certaines images et des compléments




 
     Série

Rayman


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.14 Secondes