Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: PAVILLON NOIR

Action/aventure
Editeur : Eidos / Hothouse Creations

Date de sortie : 1999

Genre : Action/aventure/ Gestion / Stratégie

Plateforme de test : Windows
Pavillon noir

Entre 1625 et 1700, nombreux furent les pirates qui inspirèrent la terreur dans la mer des Caraïbes. Barbe Noire était un de ceux-là. Pavillon Noir vous propose d’incarner l’un de ces rois de la flibuste, précisément au cours de cette époque. Le concept du jeu fait un peu penser à celui du prestigieux (et antique) Elite, de David Braben : pas de véritable scénario, ni de mode d’apprentissage, mais la liberté de commercer ou de pirater où bon nous semble. Mais si Elite était relativement simple d’accès, les nombreuses possibilités de Pavillon Noir auraient à notre sens mérité un tutorial.

Introduction

Le but du jeu consiste ici à réussir le meilleur score en amassant de la richesse ou en devenant suffisamment populaire ou infâme. L’action se déroule en plusieurs étapes : on définit tout d’abord sa destination sur une carte globale des Caraïbes. On peut choisir de croiser dans un secteur en quête de proies, ou bien opter pour un port. Selon la nationalité des vaisseaux attaqués et la cruauté mise en œuvre – on peut décider d’exécuter les équipages vaincus – les habitants des ports nous seront favorables ou non.

La carte des Caraïbes

Arrivée au port

La deuxième étape, celle du voyage, figure notre voilier voguant dans la mer, en vue aérienne 2D. On peut décider soi-même de la route à suivre en fonction des vents, en utilisant les touches directionnelles du clavier. Au cours d’un combat, le plan se resserre, mais reste en 2D. On choisit de manœuvrer pour canonner, ou pour aborder l’adversaire. A l’aide du bouton droit, on fait apparaître de nombreux icônes pour par exemple tirer sous la ligne de flottaison ou mettre des canots à la mer. Mieux vaut d’ailleurs ne lancer un canot à la mer qu’en dernier recours : impossible de le récupérer après. Durant le pillage, on dérobe marchandises, or, canons et munitions, dans la limite de la contenance du sloop. On pourra même s’emparer de navires pour se constituer une petite flotte.

Vue pour la navigation

Bataille navale

Une fois arrivé dans un port, on peut y faire réparer le(s) vaisseau(x), commercer, remplir une mission pour le gouverneur (trop rarement, malheureusement), le soudoyer, recruter de l’équipage, ou procéder à une attaque en règle de la ville. Le jeu se transforme alors en stratégie temps réel : il faut envoyer des hommes piller des bâtiments, puis les récupérer en vie. Si le pathfinding n’est pas au point, en revanche, les ennemis ont un rayon de perception, et peuvent aller chercher du secours si on ne les tue pas rapidement. Là encore, un clic du bouton droit fait apparaître des icônes d’ordre. Ce système s’avère malheureusement très peu convivial, les icônes étant minuscules. L’interface en général est d’ailleurs à revoir, et devrait rebuter le plus grand nombre par sa complexité. Dommage, car le jeu est vraiment très riche.

Attaque sur terre

Gestion de la flotte


De nombreuses possibilités
La prise en compte du vent
La liberté d'action

Pas de tutorial
Les graphismes moyens
L'interface confuse
La jouabilité médiocre

Par Emmanuel Guillot

Merci à pour les captures d'origine




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.11 Secondes