Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: GOBLIINS 2 : The Prince Buffoon

Aventure
Editeur : Coktel Vision / Sierra

Date de sortie : 1992

Genre : Aventure

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : Amiga Apple 2 Atari Ms dos
Gobliins 2


Quel grand malheur ! Le fils du roi Angoulafre a disparu ! Il a été kidnappé, le roi fait donc appel aux pouvoirs du mage Modemus pour en savoir plus. C'est un coup d'Amoniak, un horrible démon vivant dans une contrée lointaine qui y a destitué Domenic, un roi guerrier. Pour se venger d'Angoulafre, son ennemi de cinquante ans, Amoniak a fait du prince son bouffon ! C'est pourquoi le roi fait appel à deux héros afin qu'ils récupèrent l'enfant...

Qui sont ces deux héros fougueux, projeté par magie dans ce monde parallèle ? Il s'agit plus de deux zigotos bien sympathiques, Fingus, un p'tit gars plutôt cool et sérieux et Winkle, un drôle d'oiseau, plutôt farceur et insolent. Ils sont complémentaires et permettront de déjouer bien des pièges, à condition de savoir les utiliser à bon escient ! Pendant que l'un fait le pitre, l'autre peut voler des objets discrètement... Ils peuvent aussi se passer des objets, il est donc toujours important de bien connaître l'inventaire de l'un et de l'autre afin de ne négliger aucune combinaison. Mais avant d'aller plus loin, présentons un peu plus la série pour ceux qui ne la connaissent pas.

Un titre délirant

Une intro foldingue

Ceci est le deuxième volet d'une trilogie, dont la particularité est qu'à chaque nouveau titre les héros changent et sont toujours un de moins. Je m'explique : Dans Gobliiins (le premier), les héros étaient trois, dans celui-ci ils sont deux et dans Goblins 3 il n'est plus... qu'un (vous remarquerez que le nombre de i du titre détermine le nombre de héros) ! L'idée de base est toujours saugrenue et les attitudes des héros assez tordues mais la logique est là et le monde quasi médiéval fantastique à tendance féérique accrocheur. L'ambiance sort de l'ordinaire et est unique, c'est un coup de maître des concepteurs de Coktel Vision d'avoir réussi un tel mélange.

La suite contée

Ca va péter !

Mais revenons-en à ce deuxième épisode. Graphiquement, il n'y a pas de réel changement par rapport au premier, la résolution reste du 320x200 en 256 couleurs, même si les décors paraissent plus colorés, plus vifs. Par contre l'interface est bien plus pratique à deux niveaux. Premièrement, elle n'est plus présente en bas de l'écran et ne réduit donc plus la fenêtre de jeu et ne nuit plus à la lisibilité. Deuxièmement, elle apparait uniquement lorsque le curseur est placé en haut de l'écran à l'instar du troisième volet. Pratique !

Menu de jeu :

GESTION : menu sauver, charger, quitter et version afin de mémoriser, relancer ou quitter votre partie et connaître la version du jeu.

JOKERS : vous avez droit à un nombre limité de trois jokers qui vous donneront par endroit quelques indices supplémentaires au cas où vous seriez bloqué.

BLOC-NOTES : inscrivez-y les indices que vous souhaitez mémoriser.

INVENTAIRE : pour accéder à l'inventaire (même effet que le clic droit).

ÉCHANGE D'OBJETS : vous pouvez ainsi passer des objets d'un goblin à l'autre.

DÉPLACEMENT : Allez d'un lieu déjà visité à un autre en évitant les écrans intermédiaires.

RÉGLAGES : Choisissez la typo du texte, (dés)activez la musique et accédez à la date et à l'heure.

L'un des seuls points négatifs que l'on puisse relever à mon sens est la place importante réservée en bas de l'écran pour l'affichage des dialogues et pour la conception des actions (du type utiliser la bouteille sur fontaine). Les dialogues et les actions à effectuer auraient pu apparaître en surbrillance au dessus des décors ou une barre s'afficher uniquement si besoin. L'autre amélioration possible (qui sera effective dans le troisième volet) concerne les objets dans l'inventaire. Les représenter graphiquement plutôt que les nommer serait plus sympa. Visuellement, c'est toujours plus agréable de voir dessinée un bouteille que dactylographiée.

Un rêve étrange...

Pour qui la mayo ?

Le jeu fonctionne par "tableaux", c'est à dire que la mobilité est limitée et tant que les actions à entreprendre dans le tableau présent ne sont pas effectuées, il n'est pas possible de passer au suivant. L'avantage est le déroulement du jeu comme une histoire contée, cette impression est confortée par des scènes intermédiaires où la suite du scénario figure sur un parchemin. L'inconvénient est une trop forte linéarité du jeu pour certains qui buteront sur une énigme et ne pourront pas passer à la suivante pour revenir plus tard. Il n'y a pas une liberté forte comme dans la plupart des jeux d'aventure de LucasArts ou Sierra.

Au fond de la mer

Amoniak le kidnappeur

Enfin on peut évoquer les 2 gros points forts du jeu. Premièrement, l'environnement enchanteur qui permet vraiment de s'évader. Les tableaux sont encore plus variés que dans le premier et le fait que nos deux héros se retrouvent à certains moments propulsés dans des rêves donne une hétérogénéité très forte des décors qui sont sublimes. Les personnages sont aussi très recherchés et le mélange entre animaux, humains et êtres fantastiques est très fort et bien conçu. Deuxièmement, l'humour est omni présent et bien dosé, les blagues ne sont pas complètement ridicules mais beaucoup de mimiques et d'anecdotes contribuent à cette sensation un peu fun.

Sur le bureau

Le géant préhistorique

En bref, malgré de maigres défauts plutôt liés à l'interface et (un peu) à la linéarité, Gobliins 2 est une réussite de 1992 à tous les autres niveaux et nous transporte dans un monde unique et une aventure fantastique. Un titre à essayer impérativement !

Graphismes
Humour
Monde enchanteur
Aventure fantastique

Linéarité
Interface perfectible

Par Lancelot

Merci à pour les captures d'origine

Abandonware :

Télécharger le jeu sur LTF Abandonware-france
Version : PC
Pour utiliser ce téléchargement vous pouvez avoir besoin des utilitaires suivants :





Langue : Français

Informations complémentaires :

Il s'agit d'une image du cd, il est donc nécessaire soit de le graver, soit de monter un lecteur virtuel. Version CDRom ajoutant voix digitalisées en anglais sous titrées français et musiques retravaillées. Sous DOSBox, monter le lecteur CDRom de la sorte : MOUNT D D: -t cdrom -usecd 0 -ioctl pour que ça fonctionne (si votre lettre de lecteur CDRom est autre que D, remplacer D par sa lettre). Sous ScummVM, copier les fichiers sur le disque dur et extraire la piste audio en TRACK.MP3 ou TRACK.OGG dans le même dossier.



 
     Série

Goblins


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 1


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.06 Secondes