Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: THE CURSE OF MONKEY ISLAND

Aventure
Editeur : LucasArts

Date de sortie : 1998

Genre : Aventure

Plateforme de test : Windows
Curse of Monkey Island

Et de trois ! Après six longues années, LucasArts s'est enfin décidé en 1997 à sortir une suite à sa série fétiche des Monkey Island.
Un petit rappel pour les néophytes : il s'agit d'un jeu d'aventure basé sur les éléments des deux premiers titres (The Secret of Monkey Island et Monkey Island 2 : Lechuck's Revenge).

Titre COMI

Nous nous retrouvons en compagnie de Guybrush, perdu au milieu de l'océan, dérivant et se lamantant sur son sort :
« J’ai parcouru les mers de Trinidad à Tortuga et je n’ai jamais rien vu de tel ! La bague de fiançailles que j’ai donnée à Elaine est maudite. LeChuck est sûrement derrière tout ça. J’aurais dû me douter que le trésor des revenants me porterait la poisse tôt ou tard. Et comme si cela ne suffisait pas, la voyante que j’ai rencontrée dans les marais m’a fait part d’une effroyable vision : seule ma mort peut briser cette malédiction et sauver Elaine !"


Vous pouvez choisir dès le début le niveau et donc la durée de l'aventure, qui peut s'avérer très longue car les énigmes sont parfois très corsées, ce qui confère une très longue durée de vie au jeu. Il est décomposé en chapitres à l'instar des opus précédents. Certains chapitres se déroulent de jour et d'autres de nuit, cette subtilité contribue à dynamiser l'aventure avec des scènes très différentes et le sentiment d'une continuité dans le temps.

Au niveau graphismes, ce troisième Monkey Island a subit un sacré lifting ! Graphismes SVGA (640x480) très fins et détaillés, dont on pourrait penser qu'ils sont directement sortis d'un studio de dessin animé. Et oui, car il s'agit bien de ça, le rapprochement de style est flagrant pour le plus grand bonheur de nos yeux ! Le jeu est bourré d'animations de qualité qui font qu'il est difficile de faire la différence entre certaines animations et certaines scènes.


Idem au niveau sonore ! Les musiques sont toujours aussi bonnes, ce qui était déjà un point fort de la série. La grande nouveauté, ce sont les voix digitalisées, et en français s'il vous plaît ! Elles sont globalement de très bonne facture même si la voix de Guybrush laisse un peu à désirer...

COMI pièce Le système du Point & Click a été complètement revisité. Disparition des verbes en bas de l'écran au profit d'un simple clic droit qui fait apparaître une pièce comportant les actions principales à réaliser en fonction des situations : perroquet = parler, tête de mort = examiner, main = prendre...
Même si ce système à ces détracteurs, il faut reconnaître qu'il permet de gagner beaucoup d'espace à l'écran, à l'identique du contenu des poches de Guybrush qui n'est accessible que par clic.

Ces changements donnent une autre envergure au jeu, mais je n'adhère personnellement pas totalement, j'ai du mal avec la nouvelle physionomie de Guybrush, trop grand à mon goût dans le décor... mais je pense que c'est une question d'habitude !
Ces comparaisons aux deux premiers épisodes ne sont néanmoins valables que si on parle des versions d'origine et non des versions rééditées de ces jeux et estampillées "Special Edition".



Le meilleur de la série a été gardé : le scénario et l'humour. Le scénario est toujours très poussé et prend toute son ampleur quand on a joué aux deux premiers épisodes, qui permettent de comprendre toutes les subtilités du jeu ! On retrouve ainsi avec plaisir les personnages des précédents opus : Guybrush, Elaine, LeChuck, Wally, Stan, Dame Vaudou...
L'humour quant à lui est au beau fixe, que ce soit dans les personnages, les situations. les répliques ou les actions à réaliser. Tout est matière à s'en donner à coeur joie et la bêtise est assez éloquente !



Nous sommes donc bien là dans la digne lignée des Monkey Island. Techniquement plus abouti que ses prédécesseurs, il donne une autre dimension à la série - que l'on préfère ou pas - et les points forts sont toujours là pour passer une longue aventure en présence de notre pirate préféré !

Le scénario
L'humour
Les graphismes et animations
Les musiques
Les voix digitalisées en français
La durée de vie
La voix de Guybrush
La physionomie de Guybrush à mon goût
Certaines énigmes très alambiquées

Par Lancelot

Merci au webmaster du site La Caverne de Guybrush pour les images de ce test.

La Caverne de Guybrush

Utilitaires :
Pour lancer le jeu et améliorer les graphismes :



Note : Ce jeu n'est pas considéré comme abandonware car LucasArts refuse ce principe, même pour des jeux que l'éditeur ne commercialise plus.



 
     Série

Monkey Island


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.08 Secondes