Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: BLACKWELL UNBOUND

Aventure
Editeur : Wadjet Eye Games

Date de sortie : 2007

Genre : Aventure

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : iPhone Mac
Blackwell Unbound Blackwell Unbound est le deuxième volet de la série Blackwell  réalisée avec le moteur AGS par Wadjet Eye Games.

Spooks

Dans cet épisode, le joueur prend en main la destinée de Lauren Blackwell, la tante de Rosangela, environ trente-cinq ans avant le premier épisode (Blackwell Legacy). Cette fois l'action se passe en 1973.

Au début du jeu, deux cas inhabituels figurent dans le journal : un saxophone la nuit dans le parc ou une série d'incidents sur un chantier de construction.

Le joueur peut ainsi choisir le cas dans l'ordre qu'il veut : ce sera soit délivrer de ses tourments un fantôme saxophoniste, soit aider un fantôme à quitter le chantier qu'il hante désespérément. Une fois les deux fantômes libérés de leurs tourments et envoyés dans l'univers parallèle pour reposer en paix vous attend une étrange vieille femme appelée la Comtesse présente sur chaque lieu. A vous de découvrir ce qu'elle veut. Je n'en dirais pas plus.


Médium et guide spirituel

L'univers de Blackwell Unbound est bien illustrée par le talent d'Erin Robinson (Spooks, Nanobots, Puzzlebots), une graphiste originale. On pourra néanmoins regretter la disparition des portraits animés pendant les phases de dialogues et qui égayaient un peu le joueur.

Les personnages sont Lauren Blackwell (doublée par Dani Marco, bien dans le ton), fumeuse insatiable, Joey Mallone, le fantôme sarcastique (Abe Goldfarb, excellent). Sinon, le joueur rencontrera une gallerie de personnages hauts en couleur comme Cecil Sharp le pianiste du bar, Dwayne le producteur de Jambalaya Records, Harriett Sherman  la petite vieille impertinente, Joseph Mitchell, le reporteur new-yorkais (ayant réellement existé) et enfin l'énigmatique et effrayante Comtesse, la «méchante» de l'histoire.

Les musiques sont bien dans le ton avec des morceaux agréables avec notamment la présence de saxophone dans l'appartement de Lauren rappelant par moment le fameux ''Blade Runner Blues'' du film.

L'interface est un modèle du genre : elle est identique à celle du premier épisode : un clic de la souris pour regarder, l'autre pour ramasser les objets, un inventaire pour Lauren.



L'autre nouveauté intéressante est la possibilité d'incarner Joey le fantôme. Si dans le premier volet, sa participation se limitait à faire des remarques acides et  pas grand chose d'autre, il sera ici utile de le mettre à contribution notamment grâce à sa capacité de pénétrer à travers les matériaux les plus divers comme les portes. Sa capacité à planer vous sera également utile pour dénicher des indices. Enfin, il constitue l'interlocuteur privilégié entre Lauren et les fantômes dans les phases de conversation et utilisera toujours sa fameuse cravate qui sert de lien reliant Lauren et les esprits à l'univers parallèle, source de sérénité pour les esprits.

La durée de vie s'étend sur environ quatre heures et le prix raisonnable demandé (un peu moins de huit euros) fait que l'on ne regrettera pas son achat.


En bref, si vous êtes fan de jeu d'aventure à l'ambiance surnaturelle et fantastique genre ''ghost stories'' et que vous n'êtes pas réfractaire à l'anglais, vous passerez alors un bon moment à arpenter les rues de New-York de nuit en compagnie de Lauren et de Joey.


La réalisation correcte
La suite de Blackwell Legacy
Les personnages charismatiques
Le petit prix

Allergiques à l'anglais s'abstenir
La disparition des portraits pendant les conversations


Par Surdy Surdy





 
     Série

Blackwell


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.07 Secondes