Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: STREET OF RAGE REMAKE

Action
Editeur : Bomber Games

Date de sortie : 2011

Genre : Action

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : GP2X Linux Mac Xbox
Street Of Rage Remake
Streets of Rage (SoR) est un nom réputé dans la communauté des fans de jeux de baston. Nous sommes au début des années 90 : trois licences sont alors dans les bacs : Double Dragon (trilogie), Final Fight (trilogie) et enfin, Streets of Rage (trilogie), luttent pour conquérir le cœur du grand public... à ceci près que ce dernier se détache assez nettement du lot.

Contrairement aux idées reçues, SoR n'est pas un simple clone sans âme de Double Dragon et s'avère même nettement plus intéressant à jouer grâce à ses personnages variés, une bonne réalisation, un mode deux joueurs et un système de coups spéciaux ressemblant à s'y méprendre à celui de Street Fighter II.

SoR possède donc de nombreux atouts dans son jeu au grand dam de ses concurrents qui font pâle figure et restent loin derrière en terme de réalisation et d'intérêt.

Dix ans plus tard, le studio espagnol Bomber Games décide de reprendre le flambeau SoR abandonné par son éditeur Sega et développe un freeware à partir du matériau original.

Le projet a atteint sa maturité en 2011 en atteignant la version 5 qui est aussi la version définitive.

Liberté, Egalité, Baston

L'histoire est ici anecdotique : l'ombre du patron du Syndicat du Crime – le mystérieux Mr X – revient hanter une ville en proie à la misère et au crime qui gangrènent les quartiers. Face à ce chaos urbain, six hommes et femmes vont se dresser face à cette organisation maléfique et redorer le blason de la ville en éliminant les méchants.

On retrouve avec plaisir nos personnages préférés de la licence : Axel, le beau blond, Blaze la brune accorte, Adam qui fait ici son grand retour, Max le catcheur, Zan le cyborg moustachu et Skate le petit frère d'Adam. Le choix du personnage n'est pas anodin et l'on retrouve les caractéristiques de chacun déclinés en six traits (puissance, technique, vitesse, saut, endurance) : ainsi si Blaze est un personnage équilibré (2-3-3-3-2), Axel (3-4-2-2-3) est plus costaud mais moins agile, etc...

Il en va de même avec l'utilisation des armes du jeu (couteau, sabre, kunai, pistolet, mitraillette, bazooka, barre de fer...) plus ou moins efficaces selon les personnages. Ainsi Blaze est très bonne avec les armes blanches tandis qu'Adam est meilleure à la batte ! 

Signalons au passage le choix d'options de jeu extrêmement nombreuses et parfois déroutantes : vous voulez activer la course, les roulades, la police et le type de collision de SoR3 avec les bruits, voix et le système d'armes de SoR2 ? Sachez que cela est possible grâce à l'impressionnant travail effectué par Bomber Games. Il est aussi possible de désactiver les collisions entre joueurs alliés et de sélectionner un deuxième personnage dirigé par l'intelligence artificielle du jeu qui pourra vous épauler.

Distribution gratuite de pains

Après la sélection du personnage et de l'épisode de départ (SoR1-2-3-Remake) le massacre à grande échelle peut commencer. Seul ou à deux joueurs, vous ne chômerez pas devant l'opposition gratinée à base de voyous urbains. On reconnaît tout de suite la palette graphique de SoR avec ses graphismes fidèles à l'ère 16 bits (Megadrive) et à ses musiques entraînantes : les ennemis vont voltiger sous les coups et la fureur de vos personnages.

L'IA ennemie a subi une grande refonte : si les adversaires ne sont pas tous très réactifs en mode Easy, dès le mode Normal et supérieur, ceux-ci sont à la fois rapides et coriaces, prêts à vous envoyer bouffer les pissenlits par la racine. Si les Galsia et autres Donovan vont tomber comme des mouches, vous vous frotterez à des ennemis de plus en plus costauds, experts en arts martiaux aux techniques meurtrières – et à des boss particulièrement retors.



Durant vos parties, il sera quelquefois possible de choisir sa route en fonction des embranchements (indiqués par la présence d'une grosse flèche rouge et d'un GO!) : ce qui veut dire que vous pourrez bifurquer vers d'autres niveaux appartenant à d'autres épisodes. Sachez ainsi que la route SoR1 est légèrement plus facile et parsemée de bonus plus nombreux (argent, vies...) mais que les autres chemins rapportent plus de points à la fin même s'ils sont plus difficiles.

Le jeu attribue un maximum de trois crédits avant le fatidique Game Over mais vous pouvez néanmoins sauvegarder la partie au début d'un niveau en appuyant sur Alt+X, ce qui peut être utile le cas échéant.

Les plus de la version Remake

La grande nouveauté de SoRR est l'ajout du Shop (magasin) déblocable une fois le jeu terminé. Pour gagner de l'argent dans le jeu, il suffit de ramasser tous les objets de valeur que laissent tomber vos ennemis et l'argent contenu dans les éléments destructibles du décor.

Parmi les nouveautés intéressantes déblocables du Shop, on citera : six personnages cachés au coût et aux techniques différentes (principalement des hommes de main du Syndicat), les Cheats qui permettent de faciliter le jeu, les Extras ou options marrantes et diversement utiles dont le fameux SoRR Maker ou éditeur de niveaux permettant à la communauté des joueurs de créer ses propres jeux et de les échanger ainsi sur le Net ; les vies infinies ou encore sélectionner le niveau de son choix, changer la palette de couleurs des persos, modifier le nom des ennemis, jouer les personnages d'une autre version (disposant donc de palettes de coups et de caractéristiques légèrement différentes), etc...



Petite astuce : entre 21 heures et minuit (heure de votre PC), le Shop offre une réduction de 5% sur vos achats, et entre 6 et 7 heures du matin, il est possible de voler des options moyennant un taux de réussite (en gros : plus l'option est intéressante, plus le taux de réussite affiché sera faible avec la possibilité de se faire pincer par Blaze).

Pour mémoire, vous serez pénalisé si vous jouez à deux (second joueur ou CPU), si vous utilisez des continus et/ou un cheat. Le Shop est donc une idée de génie qui relance constamment l'intérêt du jeu : vous pourrez ainsi modifier et customiser vos parties grâce au magasin.

Je passe rapidement sur la cinématique d'intro et de présentation qui est sympathique et sur les cinématiques du jeu permettant de scénariser un minimum le jeu par ailleurs non dénué d'humour.

Au titre de petites trouvailles, on trouve des phases en moto (ambiance Road Rush) ou en scooter des mers qui sont amusantes même si leur présence dépend de la route sélectionnée durant la partie.

De nombreux détails accentuent la cohérence et l'ambiance du jeu comme les effets de transparence, reflets, ombres et lumière, zooms, sang... choses autrefois impensables techniquement sur Megadrive.

Mais la plus belle surprise de Bomber Games faite aux fans est probablement sa gratuité donc le rapport qualité/prix est imbattable pour un jeu de ce genre : nul doute que vous resterez longtemps à bastonner du voyou en compagnie d'un pote ou du CPU ou à essayer les niveaux conçus par la communauté SoR Online.



Bonne réalisation
Beaucoup d'options
Beaucoup de contenus déblocables
Le SoRR Maker
Jouable à deux simultanément
Gratuit !

Lassant en solo
Difficile

Par Surdy Surdy


Télécharger le jeu
Version : PC
Langue : Anglais




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.12 Secondes