Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: SPEEDBALL 2 : Brutal Deluxe

Action
Editeur : The Bitmap Brothers

Date de sortie : 1990

Genre : Action/ Sport

Plateforme de test : Amiga

Autres plateformes : Atari Commodore Game boy Game boy Advance Master system Mega drive Ms dos Xbox 360
Speedball 2

Haaaa, Speedball 2, je ne pouvais pas résister à l'envie d'écrire un article sur ce jeu fabuleux, qui m'a fait passer un nombre incalculable de nuits blanches, seul ou avec des amis. Plongeons dans un jeu simple, mais non simpliste, où il n'y a qu'un seul but : gagner. A n'importe quel prix ! Une des (nombreuses) perles des Bitmaps Brothers. Speedball 2 est un jeu de sport. Ou plutôt, une simulation d'un sport futuriste ultraviolent mix entre le handball et les jeux d'arènes. Je vous sens déjà plus intéressés....

Le but est simple : 2 équipes de 9 joueurs, équipés d'armures dignes d'un chevalier, une balle faite de métal, 2 buts. Le tout se passe dans une arène fermée remplie d'objets en tous genres, nous y reviendrons plus tard. Un seul moyen de gagner : marquer plus de points que son adversaire. Simple non ? Pas tellement. Il y a plusieurs moyens de marquer. Le premier est de marquer des buts. Le second est d'allumer les étoiles qui se trouvent sur les murs de l'arène. Il y en a 5. Une fois allumées, l'adversaire peut les éteindre pour vous retirer les points, mais si vous les allumez toutes, les étoiles s'éteignent, donc les points vous sont définitivement attribués. La 3ème façon est la plus amusante: exploser un joueur adverse.



Oui, car le speedball est un jeu violent. Un seul moyen de récupérer la balle adverse : un bon tacle musclé ! Comme vous le voyez, le principe de base est relativement simple. Les commandes sont du même acabit. En effet, à l'époque, il n'y avait qu'un seul bouton disponible. Donc, si vous n'avez pas le ballon, une pression déclenche le tacle. Si vous avez le ballon, une pression courte donnera une passe directe, une pression prolongée, un lob.

Lob qui pourra être intercepté par un joueur qui se trouve en dessus, qui fera un saut s’il presse le bouton. Simple, mais efficace. La où ça se corse, c'est dans les différents objets et bonus présents sur le terrain. Je ne vous les citerai pas tous, mais il faut citer les bumper qui transforment votre balle en une boule de feu, que personne ne peut arrêter, le bonus qui paralyse l'équipe adverse, les différentes pièces d'armures boostant votre équipe, et j' en passe...


Mais, tout compte fait, vous vous demanderez, lecteurs, qu'est ce qui fait de ce jeu un jeu exceptionnel ? Ca, c'est tout le génie des Bitmaps Brothers, qui ont fait de ce jeu une merveille de gameplay. Le rythme est soutenu, l'ambiance sonore parfaite, les graphismes très jolis, même maintenant. La prise en main est directe, le plaisir aussi. Un débutant prendra plaisir à jouer à ce jeu quelques minutes a peine après avoir commencé.

Ajoutez à cela un mode "manager" comme dans les jeux de foot, et vous obtenez un jeu parfait. Dans ce mode, vous pouvez améliorer votre équipe de départ (composée de bras cassés même pas dignes de jouer au curling), soit acheter de nouveau joueurs. Mais pas de panique, vous commencez en D2. Le chemin est long vers la victoire en D1, victoire inaccessible avec vos joueurs de départ. Surtout si vous jouez contre l'équipe qui fait trembler toute la ligue : les Super Nashwan. Ces gars-là vous font encaisser 20 buts, tout en vous sortant la moitié de votre équipe, le tout en se curant les dents. Mais ils ne sont pas invincibles : quelques bons transferts, un peu de pratique, et c'est jouable. Pas facile, mais jouable.




Vous pouvez également jouer un match simple ou contre un ami, bien sûr. Un jeu mythique ? Oui. Mais pas seulement grâce à ses nombreuses qualités. C'est du aussi à un marchand de glace. Oui, vous avez bien lu, un marchand de glace. À l’époque, les jeux avaient rarement des voix digitalisées. Les Bitmaps ont intégré la voix d'un homme, qui criait "ICE CREAM-ICE CREAM" à chaque fois qu'un joueur s'écroulait et que l'ambulance venait le chercher.

C'est tout me direz-vous ? Oui. Mais à l’époque, utiliser les voix digitalisées pour un mec qu'on ne voit même pas, qui ne sert à rien, c'était le signe d'une classe absolue. LE truc qui ne sert à rien, mais qui est indispensable. Tellement, que même aujourd'hui, quand un joueur demande a un autre : "Tu connais Speedball2 ?" L'autre répond presque invariablement : "Ouais ! ICE CREAM ICE CREAM". Speedball2 est mon jeu préféré sur Amiga. Alors, suivez mon conseil et courrez gaspiller quelques heures sur ce monument. Vous me remercierez plus tard....



La simplicité du jeu
Le gameplay

Le rythme
Ice cream Ice cream ;-)


Par LeBelge


Merci à pour les captures d'origine

Ce jeu est considéré comme abandonware.

Télécharger le jeu sur LTF Abandonware-france
Version : PC
Langue : Anglais





 
     Série

Speedball


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.09 Secondes