Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: KATHY RAIN : A detective is born

Aventure
Editeur : Clifftop Games

Date de sortie : 2016

Genre : Aventure

Plateforme de test : Android

Autres plateformes : iPad iPhone Mac Windows
Kathy Rain

Dans la veine de certains jeux d’aventure des années 90 (Gabriel Knight, Sherlock Holmes, Simon the sorcerer…), Kathy Rain ne déroge pas à la règle en attribuant le nom de son héroïne à son titre. De retour dans sa ville natale de Conwell Springs afin d’assister à l’enterrement de son grand-père, qu’elle a perdu de vue depuis une quinzaine d’années, elle apprend que ce dernier n’était plus lui-même depuis une certaine nuit de 1981...

Une histoire spéciale dans un environnement particulier

L’âme de journaliste de Kathy va rapidement la pousser à passer à l’enquête pour comprendre ce qu’il s’est passé cette nuit-là. L’aventure en elle-même se passe dans les années 90 mais fait référence à des faits remontant à 1981. L’histoire, relativement banale à sa base, déroulera progressivement un scénario bien plus profond, emprunt de fantastique et de polar à la Twin Peaks avec des accents à la X-Files.

Conwell Springs se trouve aux Etats-Unis dans l’Amérique profonde, situation assez détonnante par rapport au look de Kathy, bikeuse roulant en Harley, plutôt sarcastique, branchée piercing et heavy metal. Elle ne respire ni le dynamisme ni la joie de vivre mais parait plutôt blasée, froide et peu loquace. En grande amatrice de cigarettes, elle s'enfile clope sur clope. Néanmoins son caractère bien trempé, son implication personnelle et sa volonté de fer ne seront pas de trop pour résoudre cette enquête paranormale, pigmentée de passages assez déjantés…

Parmi les personnages, il est à noter la place particulière d’Eileen, coloc de sa chambre au campus. Elle va en effet sérieusement l'aider dans son périple à certains moments clés. Elle est pourtant aux antipodes du personnage de Kathy avec son air de jeune fille “rangée” portant ostensiblement une croix autour du cou...



Un jeu d'aventure mais pas que...

Ce jeu se classe clairement dans la catégorie des jeux d’aventure point ‘n’ click, à l’ancienne, dans le plus pur style “pixel art” en 2D des années 90. Ce côté aventure est néanmoins agrémenté d’une sorte de “puzzle game” avec certaines phases de logique à résoudre. Elles sont bien pensées car bien intégrées au reste du jeu, sans être déconnectées du reste de l’intrigue.

Kathy devra ainsi, avec l’aide d’un hacker, pirater le réseau informatique de l’université, déchiffrer une image scannée, analyser une voix et la décomposer pour la réutiliser… à cela s’ajoutent quelques casse-tête plus classiques.

L’histoire reste cependant très linéaire, particulièrement du fait du découpage chronologique en cinq journées. La progression demeure cohérente et globalement simple car le nombre limité de lieux, de personnages et d’objets laisse place à un nombre de combinaisons restreint.

On peut regretter le travers répétitif de certaines scènes, qui n’engagent qu’à reproduire des actions sans grand intérêt en entendant les mêmes dialogues. Cet aspect redondant est accentué par des allers-retours nombreux avec l’impossibilité de les passer en assistant aux animations similaires...


Une interface plutôt bien pensée


Le jeu est disponible sur iPad, iPhone, Androïd, Windows et Mac. Ce test a été réalisé sur tablette Androïd et le portage en version tactile est plutôt une réussite. Seules quelques imprécisions dues à la latence viennent un peu diminuer le plaisir de jeu. L'interface est intuitive, dans le style 90's, grâce à une gestion de l'inventaire “à l'ancienne”, avec la bonne idée de faire figurer les objets utilisables lorsqu'une pression continue est appliquée sur l'écran.

Les personnages, quand ils parlent, apparaissent dans des médaillons, afin de mieux voir leur expression faciale, ce qui apporte plus de dynamisme dans les dialogues, assez nombreux. Ces derniers sont bien traduits, seuls les textes s'affichent en français, les voix sont en anglais. Les musiques sont de bonne facture, parfois angoissantes, ce qui les fait très bien coller à l'ambiance.



La palette des couleurs se résume plus à des couleurs mornes et sombres, de même que la luminosité et la météo se sont pas beaucoup de la partie avec un temps plutôt gris et maussade, conférant une atmosphère encore plus glauque à l'histoire, un peu à la manière des titres faisant référence au mythe de Cthulhu.

Le mode de déplacement n'est pas exempt de défauts, il devient assez lourd à la longue, car entre chaque lieu, une animation de Kathy sur sa Harley survient, sans possibilité de la passer. De plus Kathy est loin de toujours faire preuve de rapidité dans ses déplacements ! Le format 4/3 de l'affichage rappelle les anciennes productions mais n'apporte pas grand chose, si ce n'est de perdre une partie de l'écran...


Globalement le plaisir est là, l'intrigue est intéressante, l'interface est plutôt bonne (à saluer pour la version tactile, souvent le point noir des portages sur tablettes) et Kathy Rain nous propulse à sa façon dans son enquête. La fin est moins plaisante et spéciale, le jeu vire du réel à l'irréel, à travers ses rêves dont on ne sait plus si c'est de la réalité ou de la fiction. De par son côté très (trop) ésotérique et fantastique, ne répondant pas de façon cartésienne à l'histoire, la fin pourra déplaire à certains...

La durée de vie est courte, entre huit et douze heures selon l'expérience de chacun. Le jeu s'achète uniquement en dématérialisé sur les différents stores, Steam et Gog notamment.


L'héroïne atypique
Le style "old school"

L'interface avec le tactile bien adaptée
L'ambiance noire

Le mode de déplacement
La fin très spéciale


Par Mononoké Mononoké
et Lancelot




 
     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 0
Votes: 0

Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.06 Secondes