Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: COMMAND & CONQUER : Alerte Rouge

Stratégie
Editeur : Westwood Studios / Virgin

Date de sortie : 1996

Genre : Stratégie

Plateforme de test : Windows

Autres plateformes : Ms dos Playstation
Alerte Rouge


Imaginez qu'Hitler n'ait jamais régné sur l'Allemagne, qu' il n'y ait jamais eu de 2ème guerre mondiale, que les américains et les russes n'aient pas combattu côte à côte contre un ennemi commun. Que se serait-il passé ? Pour répondre à cette question il y a Command and Conquer : Alerte Rouge.

Dans l'histoire de ce jeu, Einstein à trouvé le moyen de voyager dans le temps, donc il revient en arrière et met Hitler définitivement hors circuit. Donc pas de deuxième guerre mondiale, du moins pas encore. Alors les blocs communistes et alliés ne sont pas forcés de développer des grandes armes. Dans ce jeu, les avions de chasse n'existent pas, les chars sont des armes primordiales, et l'arme nucléaire n'est pas encore découverte. Mais des armes pires encore sont dévoilées. Le célèbre DC Tesla, trouve des propriétés étonnantes à l'électricité et invente les Bobines Tesla, des immenses tours qui projettent des grands faisceaux d'électricité, détruisant n' importe quelle unité... Les soviétiques en kidnappant Einstein, se sont appropriés l'arme nucléaire et ont créé le rideau de fer. Un rayon qui rend invincible n'importe quelle unité motorisée. Quand les alliés délivrent Einstein, il réinvente la chrono sphère, capable de transporter n'importe quelle unité, n'importe où, et même au coeur du Kremlin.

Bref, c'est dans ce climat de guerre entre les deux blocs que commence le jeu.

D'abord vous avez le choix entre deux campagnes : alliée et soviétique. Dans chacune d'entre elles vous incarnerez un jeune commandant sortant tout juste de votre académie militaire mais aux résultats déjà exemplaires. C'est dans le contexte de la guerre entre les deux grands blocs que commence votre aventure. Vous devrez soit mener les soviétiques jusqu'à la pointe du Finistère, soit conquérir le Kremlin et l'extrême est de la machine de guerre qu'est l' U.R.S.S.

A chaque début de mission vous serez brieffé par Staline ou par le président des U.S.A et en vidéo ce qui est extraordinaire pour l'époque. Bien sûr si vous gagnez vous progresserez plus loin dans les lignes ennemies mais d'une manière aussi singulière. Ainsi avant chaque mission vous décidez d'où vous attaquerez et donc vos missions changeront en fonction de votre choix.

Une autre chose détache Alerte rouge des autres jeux de stratégie c'est la façon de construire des bâtiments. Vous ne possédez aucun villageois mais tant que vous avez un chantier de construction vous pouvez choisir les bâtiments ou les unités à construire en cliquant sur l'icône voulue dans un menu sur la droite de l'écran. Donc vous n'avez pas besoin de vous déplacer jusqu'au bâtiment qui le produit, ça fait gagner un temps considérable.

Les bâtiments eux même ne peuvent être que placés dans la proximité d'autres bâtiments, donc vous ne pouvez construire de défenses que relativement près de vos bâtiments ce qui limite les défenses des joueurs.

Chaque bâtiment est alimenté par l'énergie que fournissent vos centrales, si les centrales sont endommagées elle produisent moins d'énergie et si il n'y en a plus assez alors c'est la coupure de courant et là toutes vos défenses en prennent un coup. Certaines arrêtent tout simplement de fonctionner et les bâtiments de production vont beaucoup plus lentement. Donc la gestion du nombre de défenses et de l'énergie est une chose capitale dans Alerte Rouge.

Alerte Rouge a une manière aussi bien particulière de faire évoluer les unités. Ainsi il n'y a pas d'upgrade, ni d'âge à passer, mais si vous construisez un bâtiment, automatiquement cela débloquera un certain nombre d'autres bâtiments et unités.

La façon d'extraire les ressources est aussi particulière. Comme vous n'avez pas de villageois vous devez utiliser des gros camions de rammassage de minerais précieux. Car dans Alerte Rouge il n'y a que deux types de ressources et elles sont traitées de la même manière. Ce sont de vastes étendues de thorium, un minerais précieux qui lorsque qu'il est déposé dans votre raffinerie est immédiatement transformé en argent. Il en va de même pour l'autre minerais mais celui si rapporte plus que le thorium et se présente sous la forme de gros cristaux de multiples couleurs à même le sol. Du coup la carte de jeu est souvent couverte de ces champs de minerais. Autre chose curieuse ces champs se développent et augmentent si on ne les extrait pas et cela va encore plus vite si un puits est creusé dans le sol mais vous ne pouvez creuser vous-même ce puits.

Chaque bloc a sa propre particularité et ses faiblesses.
Les soviétiques sont trés forts en char et dans les airs. Leurs coûts de production sont peu élévés et parmi leur rang on peut compter sur les chars mammouth et les migs. En revanche il sont très peu fiables dans les eaux, avec juste des sous-marins qui sont faibles et incapables d'attaquer sur terre.

Les alliés sont trés forts dans la technologie et dans l'eau. Il possèdent de redoutables croiseurs qui détruisent n'importe quoi sur terre à une distance très grande, et ils possèdent des grandes tours qui les cachent aux yeux de n'importe quel radar ennemi. En contrepartie, leurs coûts de production sont élevés et leurs défenses terrestres font pâles figures comparées aux bobines Tesla et aux lance-flammes soviétiques.

Le jeu innove aussi par la notion d'unité aérienne. Ainsi un fort convoi de chars alliés à l'assaut d'un fantassin va pouvoir le détruire, il ne pourront pas riposter à l'attaque de MIG soviétiques.

Outre les campagnes le jeu possède un mode de carte aléatoire vous permettant de jouer hors du contexte du jeu. Il y a aussi un mode multijoueur intéressant mais pas trés complet.

Les musiques du jeu sont à la fois discrètes et efficaces. Que dire de plus lorsque vous entendez le thème de la marche des chars russes avec de grosses guitares. Vous n'avez plus qu'un mot à la bouche : "GNARRRRR ASSAULTTTTTTTTTTTTTTTT !" Les bruitages sont aussi bien gérés mais un petit bémol pour les effets bizarres des unités à l'autre bout de la carte et donc vous entendez tout de même le tir. Les bruits des tirs justement, sont très réalistes. Le bruit des bobines Tesla chargeant leur énergie puis la lâchant contre l'ennemi est vraiment trés convaincant. Chaque unité a aussi une parole qui lui est allouée. Donc si vous entendez Tanya hurler de plaisir après avoir tué un ennemi c'est normal et vous ne rêvez pas.

Les graphismes sont révolutionnaires pour l'époque avec la gestion du SVGA et des vidéos de trés bonne qualité pour l'époque. L'équipe de Bink vidéo a travaillé dur dessus et cela donne un film dont vous êtes à la fois l'acteur principal dans votre montée au sein de votre hiérarchie et aussi le spectateur se régalant devant de telles scènes.

Toutes ces particularités font de Command and conquer : Alerte Rouge à la fois un ovni de la stratégie mais aussi et surtout un exemple à un point qu'aujourd' hui encore les command and conquer sont premiers des classements des jeux de stratégie et sont toujours à la pointe des innovations, le tout en gardant leur caractère original. Bref une légende vivante. Bravo à Westwood et Virgin.

Les graphismes dans la version SVGA
Les scènes vidéo
Les unités
Les voix (en français)
L'intelligence artificielle parfois limitée
Mode multijoueur limité

Par Zelgohalshonenonizuka-young

Télécharger le jeu sur LTF Abandonware-france
Version : PC CD
Langue : Français


Note :

Alerte Rouge un jeu légendaire à la fois pour ses nombreuses singularités par rapport aux autres jeux de stratégie et aussi parce que c'est le premier jeu de stratégie à entrer dans la légende des années 1990.




 
     Série

Command & Conquer


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 4
Votes: 4


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.06 Secondes