Welcome to !

     Test au hasard




     Jeux
Les tests classés par:

-Ordre alphabétique

-Ordre chronologique

-Genre

-Plateformes

-Série

-Tous

Téléchargements


     Plateformes
Plateformes

     Site
Aider le site

Ecrivez un article

Recommandez nous

Statistiques

Top 10

Contacts

Crédits


     Recherche



     Partenaires




Jeux Plus






 Test: THE LEGEND OF ZELDA (IV) : Ocarina of Time

Action/aventure
Editeur : Nintendo

Date de sortie : 1998

Genre : Action/aventure

Plateforme de test : Nintendo 64

Autres plateformes : Game cube Wii
Zelda 4
Il y a bien longtemps, alors que rien n'existait, 3 déesses descendirent sur l'amas chaotique qui allait devenir Hyrule. Din, de ses bras de feu sculpta la terre rouge. Nayru, dans son infinie bonté répandit la sagesse et l'amour. Farore, créa la vie. En quittant le monde tel qu'elles le créèrent, elles laissèrent un témoignage inestimable de leur venue : La Triforce. Celle-ci est protégée par le Saint-Royaume, dans le temple de la lumière. Mais un serviteur du mal veut s'emparer de la Triforce.

Vous incarnez Link, un jeune Kokiri sans fée. Un jour, par une longue nuit remplie de cauchemars (c’est pendant la nuit ou pas ?), une fée vous appelle. Elle s'appelle Nayru et apporte la parole de l'arbre Mojo, qui veut vous rencontrer. Le début de l'histoire peut paraître simple, mais si il est si court c'est simplement pour ne pas gacher le suspens. Si vous demandez aux joueurs de la série Zelda, lequel ils préfèrent, nombreux seront ceux qui répondront que c'est ‘Ocarina of Time’. Ils le diront parce qu’il est probablement le plus abouti de tous les jeux vidéo, ou du moins, de la série des Zelda.

Il est abouti graphiquement. Chaque élément du jeu est bien modélisé, et le passage en 3D l’a considérablement embelli. Aujourd'hui, il est un peu laid mais conserve une beauté inimitable. C'est d'ailleurs une des raisons avancées pour le semi-échec de The Windtalker, qui prenait une esthétique graphique beaucoup plus dessin animé et moins mature que ‘Ocarina of time’. Les bugs graphiques sont quasi inexistants à tel point que de nombreux internautes font la chasse à ces bugs et les exposent telle une chose rare, dans de grands concours de record du nombre de bugs trouvés.

Ce qui fait que ce jeu est autant vénéré est aussi son scénario, digne du Seigneur des Anneaux ou des grandes épopées d'Homère. Chaque détail, chaque histoire, chaque personnage est travaillé pour que le joueur soit totalement immergé dans l'histoire. On pourrait dire qu’Hyrule existe vraiment avec ses habitants et ses héros.
De plus le jeu reprend le bon vieux système des donjons et quêtes qui a fait son succès. Les mouvement du héros sont très complets : marcher, courir (le tout selon la force avec laquelle vous appuyer avec le stick), nager, soulever des objets, etc...

Le jeu brille aussi par sa durée de vie énorme. Il existe plus de 50 mini-quêtes en plus de la principale et elles ne sont pas à négliger. C'est véritablement un monde que vous devez explorer, aussi grand long et dangereux. Chaque pièce, chaque coin, chaque étendue possède une énigme, un secret, un trésor, des dangers avec de nombreux ennemis.

Le comportement des ennemis est beaucoup plus évolué. On assiste ainsi à de véritables combats épée contre épée, avec des contres, des boucliers, des esquives et des attaques tournantes, en coup droit, en sauté, etc… et « Hyarrrrr, plus de tête le méchant Stalfos ». On a, de ce fait, le droit à plein d'armes afin de détruire ces ennemis nouvellement intelligents. Il y a bien sûr l' épée Kokiri (la première du jeu), mais aussi l' épée de légende, le marteau de Goron, le boomrang, les bombes, le grapin, l'arc.
Link possède aussi tout un arsenal magique, un monocle de la vérité, qui permet de tout voir dans le jeu. Des flèches : de feu, de glace, de lumière. Il y a aussi : l'amour de Nayru qui vous rend invincible pendant un certain temps, le feu de Din, qui détruit tous les ennemis aux alentours, et bien d'autres choses encore.

Une autre nouveauté consiste dans le fait que l'histoire se passe sur 2 époques, à 7 annnées d'intervalle. Il y a donc une époque où vous êtes grand et l'autre petit. Donc, vous ne pourrez pas utilisez votre équipement d'enfant en étant grand, et vice-versa. Quand vous êtes adulte vous pouvez avoir la joie de monter Eponna et donc de pouvoir chasser les ennemis du haut de votre monture à grands coups de flèches (le cheval sans les mains s'il vous plait).

Le jeu est aussi parfait musicalement et là, ça devient du Mozart à la sauce ultra légendaire. Que dire devant tant de beauté musicale !!! Chuuut…, j'écoute ! C'est bien simple chaque monde, chaque situation, chaque personnage possède sa propre mélodie. Là, où les créateurs vont plus loin c'est avec l'occarina. En effet, c'est un objet important à tel point que son nom est dans le titre du jeu. L'ocarina est un instrument de musique magique.

Lorsque vous apprendrez une mélodie par un personnage, elle apparaîtra dans les menus, ensuite lorsque vous la jouerez, il se produira un effet magique, selon l'endroit où vous vous trouvez. Grâce à la musique, vous pouvez faire lever et baisser le soleil, figer des morts-vivants, provoquer une tempête, faire monter les eaux à volonté, les faire descendre, vous téléporter dans presque n'importe quel endroit du monde... Bref la liste est longue et complète. En fait, la fonction première de l'occarina est d'ouvrir les portes du temps, celles qui protègent l'accès au Saint-Royaume. On comprend donc pourquoi l'objet est aussi puissant.

Bref toutes ces nouveautés, et caractéristiques font qu'aujourd'hui encore, The Legend of Zelda : Ocarina of Time est le meilleur de sa catégorie et peut-être au-delà. Il suffit de regarder à quel point ce jeu est aimé par les joueurs à travers le monde. Il suffit de rentrer "zelda" dans Google et de constater qu' il existe plus de 3 millions de pages sur le sujet dans le monde.

Version GameCube

Merci à Nintendo, merci Senseï Shigeru Miyamoto

Durée de vie
Scénario
Musiques
Graphismes

Quelques très rares bugs graphiques

Par Zelgolhal



Note : Ce jeu n est pas légendaire, il est La Légende. D'ailleurs, il suffirait de remettre ses graphismes aux goût du jour et on aurait, de nouveau, le droit à un véritable carton planétaire.



 
     Série

The Legend of Zelda


     Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 4


Prenez une seconde et évaluez cet article :

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


     Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)






Evolugame est paramétré pour un affichage en 800*600. Il est compatible Mozilla firefox 1.5, et Internet Explorer 7.0.
Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs.
Site Web sous Copyright © 2005 par PHP-Nuke. Tous droits réservés. PHP-Nuke et FS-Nuke sont des logiciels libres en version GNU/GPL license.
Version Adapté à free.fr et à online.net par FreeScript.be
Page générée en: 0.07 Secondes